Le Globe and Mail a décrit Alex Frame comme une personnalité légendaire dans le monde de la CBC Radio.

Alex Frame a commencé sa carrière à la CBC Radio il y a plus de 40 ans, en quittant son travail dans une mine d’or de Yellowknife pour travailler comme annonceur-technicien dans une station radio locale.

Au cours de ces quarante années, ses contributions ont inclus le développement d’une série d’émissions innovatrices pour la radio et la télévision de la CBC, y compris Gerussi et This Country in The Morning avec Peter Gzowski — des émissions qui ont préparé le terrain pour Morningside et les émissions du matin actuelles de la CBC Radio.

Pour la télévision de la CBC, M. Frame a créé 90 Minutes Live, aussi avec Peter Gzowski, une émission en fin de soirée qui a été louée pour son originalité malgré le fait qu’elle n’a pas été couronnée de succès.

En tant que directeur de la programmation à la CBC Television, M. Frame a stimulé le développement d’une série d’émissions régionales populaires, y compris des émissions pour enfants, des émissions dramatiques, des émissions matinales, des magazines d’information et des émissions d’actualité.

En 1983, il est retourné à la CBC Radio, où il a occupé les postes de directeur des émissions d’actualité et des magazines, de directeur exécutif à la programmation et enfin de vice-président, un poste qu’il a occupé jusqu’à la fin de 2002, quand il a pris sa retraite.

Dans son rôle de directeur à la CBC Radio, M. Frame a fait de grands efforts pour que cette chaîne reflète tout le Canada par une série d’émissions innovatrice et populaires dont Outfront, une émission donnant la parole à une variété de nouvelles personnes, C’est La Vie, une émission portant sur le Canada francophone, et toute une variété d’autres émissions comme Definitely Not The Opera, Vinyl Café (avec Stuart McLean), et The Sunday Edition (avec Michael Enright).

Au cours de sa carrière à la CBC, M. Frame a participé à divers projets bahá’ís. Un de ces projets avait pour but d’appuyer les stations de radio bahá’íes en Afrique, en Amérique latine et aux États-Unis. M. Frame a également agi comme producteur exécutif pour le programme du Congrès mondial bahá’í à New York en 1992. Quelques années plus tard, il a joué le même rôle à l’occasion de l’ouverture officielle des terrasses bahá’ís à Haïfa.

En 2002, M. Frame a choisi de prendre une retraite anticipée de la CBC afin de consacrer plus de temps au service de la foi bahá’íe.

Par l’intermédiaire d’une petite ONG qu’il a établie, il travaille présentement en Amérique latine au développement de Bahá’í radio, de même qu’à diverses autres initiatives artistiques. Il conseille aussi les communautés bahá’íes d’Afrique, des Indes, de l’Amérique du Sud et d’Australie pour les aider au fur et à mesure que leurs efforts s’élargissent pour mettre en œuvre des stratégies de communication interne et externe.

Alex Frame est marié à Dyanne Frame depuis près de 35 ans. Ils ont trois enfants : Sarah, qui enseigne au secondaire; Angus qui est rédacteur en chef de globeandmail.com; et Nuri qui étudie en droit.